THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Cinéma / "Kingsman" de Matthew Vaughn (2015)

KINGSMAN

 

343-film-page-large.jpg

 

Vous avez vu James Bond ? Mars Attack ? La Bataille d’Angleterre ? Les Monty Python ? Les films de Ken Loach ? Les films de Quentin Tarantino ?

Vous vous souvenez de l’autrichien Félix Baumgardner montant en ballon dans l’espace avant de sauter de près de 40 km de haut vers la Terre ?

Eh bien, Kingsman c’est tout ça à la fois, l’alliance improbable de plusieurs cinémas a priori inconciliables, du Londres des gentlemen à la banlieue des classes ouvrières, des châteaux et des cottages anglais aux décors montagneux des exploits extraordinaires de l’agent 007, avec une pointe de vieillerie et de kitch, auquel il faut ajouter une pincée de massacres délirants et d’humour so british. Un humour noir, ou plutôt rouge sang.

 

Kingsman_PresentationParty_11_1_2015_01031.jpg

 

Kingsman raconte l’histoire d’une organisation ultra-secrète qui lutte contre les extrémismes mettant en danger l’humanité. Suite à la mort d’un de leurs agents et face à la menace de plus en plus prégnante d’un dangereux manipulateur informatique (formidable Samuel L. Jackson en Mr Valentine), l’organisation forme des jeunes gens afin que l’un d’entre eux devienne à son tour un Kingsman et que soit mis fin aux agissements du grand méchant et sa gazelle aux jambes de métal (formidable Sofia Boutella).

Dans le rôle d’Eggsy, le jeune prolo, Taron Egerton est très convaincant tout comme Colin Firth en un Harry Hart- Galaad très classe et très efficace, ou encore Michael Caine en chef très british des Kingsmen.

 

images.jpg

 

Samuel L. Jackson est imposant dans ce rôle truculent à la fois d’homme d’affaires zozotant, ami de tous les puissants de la planète et de guru d’un monde moderne qui court à sa perte, une sorte de Huggy les bons tuyaux (rappelez-vous Starky et Hutch !) aussi sympathique que mégalomaniaque et dangereux.

 

Kingsman (2).png 

huggy_les_bons_tuyaux 04.jpg

Samuel L. Jackson en Mr. Valentine et son double Huggy les bons tuyaux dans Starsky et Hutch

 

Le film de Matthew Vaughn (metteur en scène des X-Men) est truffé de scènes cultes qui restent longtemps en mémoire après la projection, autant les scènes de pubs anglais ou de la boutique des Kingsmen que celle de l’église ou la formidable scène finale qui en met plein les yeux. C'est carrément jubilatoire et rock'n roll.

 

tres-expressive.jpg

 

C’est un film à voir absolument car derrière les facéties, l’humour décalé et parfois violent, se cachent quelques vérités sur le monde d’aujourd’hui, notamment sur la volonté de contrôle des populations de la planète pour mieux la faire obéir aux puissants et aux tenants du pouvoir économique.

Une belle réussite  !



22/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres