THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Cinéma / "Countryman" de Dickie Jobson

 

COUNTRYMAN

un film de Dickie Jobson

avec Countryman (lui-même), Hiram Keller (Bobby Lloyd), Kristina St.Clair (Beau Porter),

Carl Bradshaw (Capitaine Bentchley), Basil Keane (Colonel Sinclair), Jahman (lui-même)

Musique de Bob Marley, Steel Pulse, Toots and the Maytals

 

 

 

Attention film culte !

 

Ce petit joyau date de 1982. Il semblerait que l'histoire soit tirée d'une expérience personnelle de Dickie Jobson ou/et Chris Blackwell, président de Island Records, la maison de disques de Bob Marley et d'un certain nombre de grands groupes de la musique reggae.

 

Countryman est un pêcheur jamaïcain qui vit en harmonie avec la nature qui l'entoure. Sa connaissance, il la tire de son expérience de "lecture" instinctive de cet environnement qu'il comprend et accompagne, qu'il ressent au plus profond de lui. Il mêle à cette vie une dimension mystique proche des rastafaris et donc de la musique reggae.

 

 

 

Un jour sa vie est troublée par le crash d'un petit avion de tourisme dans les marais. Il sauve deux des occupants de la gueule d'un alligator. Ce sont deux jeunes américains.

 

De son côté, le cynique colonel Sinclair profite de cette opportunité pour monter un complot  contre l'opposition à quelques temps des prochaines élections. Il fait diffuser des messages comme quoi la CIA serait de mèche avec les opposants au régime. On aurait trouvé des armes et des documents compromettants dans le petit avion qui s'est écrasé.

S'en suit une chasse à l'homme pour retrouver le pilote de cet avion afin de donner corps à l'idée du complot.

 

 

Evidemment, Countryman qui a recueilli les survivants va tout tenter pour les protéger dans son paradis de verdure, de roche et d'eau.

 

 

Le colonel Sinclair et ses sbires chercheront par tous les moyens à s'emparer  des protégés de Countryman, y compris par l'infiltration dans les petits ports de pêcheurs et par la magie noire du terrible "sorcier" Obeaman. Les images de l'armée comme de petits insectes nuisibles envahissant la nature luxuriante est très forte.

 

L'aspect aventure et politique pénètre ainsi parfois sur le terrain de la réflexion sur le notion de pouvoir. Mais bien davantage, le film nous promène sur fond de musique reggae au bord de l'océan, sur ces plages où vivent les pêcheurs et leurs familles, où le vieux Jahman enseigne les fondements de la vie aux enfants. De longues séquences musicales laissent dérouler l'existence heureuse des gens du bord de mer. On se prendrait presque à s'imaginer avec eux, ne serait-ce que quelques jours, loin de notre monde ultra sécuritaire. La musique elle-même apparaît comme un personnage essentiel du film. Comme si Bob Marley en personne hantait ces paysages de Jamaïque des années 80. Et c'est exactement ça. Countryman devient la version presque incarnée du célèbre Bob.  

 

 

On peut reprocher au film son côté quelque peu manichéen, peut-être un peu léger. Mais c'est sans doute le choix des auteurs d'opter pour un conte moderne quelque peu mystique et de donner un argument d'aventure et de politique pour privilégier les gens et la musique, la nature et les paysages, la mer et le soleil, la beauté naturelle des corps et de la végétation. Avec le recul (trente ans déjà !), le film pose beaucoup des questions que nous nous posons sur notre "utilisation" de l'environnement, sur le superflu qui nous encombre, sur la complexification que nous donnons à notre vie.

 

Etonnamment, ce film devenu culte n'existe pas en version française, et donc pas dans le format de la zone 2, correspondant aux lecteurs de la zone européenne traditionnels. On peut malgré tout lire ce DVD d'importation sur les lecteurs de dernière génération (lisant des DVD de toutes zones), en profitant des sous-titres en anglais pour s'aider dans la compréhension, pour ceux qui ne parlent pas très bien cette langue.

 

  Jahman en prison

 

 

Jahman enseignant aux enfants

 

 

Et même si vous ne comprenez pas complètement tous les dialogues, Countryman reste un film envoûtant à redécouvrir 30 ans après sa sortie en salle. Countryman a été réalisé en hommage à Bob Marley, quelques années après sa mort.

 

La bande-son du film avec tous les titres est disponible en CD. Les morceaux originaux, créés spécialement pour le film ont été écrits par Wally Badarou.

 

 

Le colonel Sinclair

 

l'infiltré

 

Heureux ! Ils ont passé le barrage de police !

 

Countryman part sauver Jahman

 

L'un des agents du colonel Sinclair

 

Countryman

 

Affiche du film

 

Extrait Countryman *1

 

Extrait Countryman *2

 

Extrait Countryman *3

 

Extrait Countryman *4

 

Extrait Countryman *5

 

Extrait Countryman *6 

 

 Extrait Countryman *7

 

 Extrait Countryman *8

 

Extrait Countryman *9

 

 Extrait Countryman *10

 

Extrait Countryman *11

 

 



18/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres