THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Quand la musique méditerranéenne ensoleille un antre sacré - Concert de la Compagnie Samar à l'auditorium Karl-Riepp de Dole

 

Quand la musique méditerranéenne

ensoleille un antre sacré

Concert de la Compagnie Samar 

à l'auditorium Karl-Riepp de Dole

(Vendredi 22 mars 2024)

 

DSC04700A.JPG

 

 

 

L'auditorium Karl-Riepp de Dole (l'ancienne chapelle Saint-Jérôme rénovée en salle de concert)  accueillait en ce début de printemps 2024 la Compagnie Samar dont nous avions déjà parlé lors de leur concert aux Forges de Fraisans en septembre 2023 (voir article :  Musique / Concert de la Compagnie Samar - Forges de Fraisans (Jura) - 26 septembre 2023). 

 

 

Cette fois-ci, la salle était remplie, plus d'une centaine de spectateurs, dans ce cadre très particulier où résonnent plus souvent la musique classique et le chant sacré.

 

 

Etonnant contraste, de prime abord. Il est important de rappeler que ce décor d'un soir fut un collège clunisien bâti au début du XVIème siècle, consacré en 1520, et dont l'apparat rappelle la présence ancienne de religieux qui suivaient les leçons de l'université chrétienne de Dole. Cette chapelle est l'un des trois seuls collèges clunisiens de France. Un lieu qui peut inspirer à une forme d'apaisement, de silence habité. 

 

 

Et puis, peu à peu, minute après minute, en ce lieu empreint de spiritualité d'un autre temps, surgit cette musique généreuse, chaleureuse et envoûtante des contours de la Méditerranée. Elle envahit la chapelle qui s'ensoleille de ces sonorités voyageuses entre Afrique, Moyen-Orient et Europe du Sud, se jouant des langues et des cultures. Deux formes de spiritualité qui viennent se rencontrer comme un lien de connivence. D'autant plus que, parfois, les voix, comme celle de Maemon Rahal, s'apparentent aux chants soufis, à cette poésie du sacré. Le temps s'étire dans un infini sans mots, puis les percussions repartent de plus belle, entraînant avec elles l'accordéon, le banjo et le violon. 

 

 

 

Compagnie SAMAR en concert à Dole - 22-03-2024.jpg

 

 

Le contraste apparent du départ disparaît alors avec fluidité au fur et à mesure que la musique de la Compagnie Samar s'imprègne dans les murs de pierre, comme une évidence qu'une connexion se crée d'emblée entre le lieu et les musiciens pour des spectateurs emportés dans ce tourbillon de musique, de percussions et de voix. Quelque chose d'hypnotisant. Les Samar, de noir ou rouge vêtus, évoquent en chansons la passion d'un sud qui ne laisse pas indifférent, l'histoire de peuples dans un berceau maritime où le soleil est roi. Ils sont sept sur scène, faussement tranquilles. Mais à les mirer, on devine des regards habités, des mouvements de mains habiles sur leurs instruments. Les corps parlent peu mais leur présence est puissante, imposante comme le lieu dans lequel tout se relie. Il règne dans la salle quelque chose de très sensitif.

 

 

Plus d'une heure et demie, ils vont jouer et chanter pour le plus grand plaisir du public présent,  applaudis avec ferveur à chaque morceau. Raja, la chanteuse, pose sa main sur son coeur, salue le public avec humilité. Puis elle s'assied au centre des musiciens qui entame un nouveau voyage musical. On peut alors se trouver sur un bateau qui navigue sur la Méditerranée ou en plein ciel à se laisser flotter dans l'air léger et profond qui entraîne loin de nos contrées. La compagnie Samar fait corps, choeur et coeur à la fois, créant par sa musique et ses chants un sorte d'ondulation douce, irrésistible mouvement qui résonne dans le public en battements de pieds, de mains, et surtout en sourires. C'est une musique intense qui apporte beaucoup de joie, qui donne envie que cela continue encore. 

 

 

Au sortir de la salle, les airs traînent encore dans les têtes en ce début de nuit doloise. La ville est tranquille, apaisée, comme la chapelle Saint-Jérôme toute éclairée. Et c'est dans cette atmosphère un peu surréaliste, qu'en musique maintenant silencieuse, les notes de la Compagnie Samar continuent de s'éterniser dans la tête, s'accompagnant d'images photographiques entre désert de sable, oasis, villes blanches, peuples du sud bavards, oliveraies, navires, îles et îlots lointains. 

 

 

 

Pour tous ceux qui n'ont pas pu assister à l'un des concerts de la Compagnie Samar, prenez le temps de vous renseigner sur leurs prochaines représentations, ce serait tellement dommage de rater un si beau voyage.

Lien direct Page Facebook Compagnie Samar :

Facebook Compagnie Samar

 

 

 

Teaser de la Compagnie Samar

 

 

 

 

DSC04698B.JPG

 

 

 

 _______________________________________________________________________________________________

 

Album-photos du concert

 

 

 

 



23/03/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres