THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

"Algérie mon amie" / Gwenaëlle Trolez

 

ALGERIE, MON AMIE

Textes réunis et illustrés par

Gwenaëlle Trolez

Editions Magellan and Cie / 2008

95 pages

 

Magnifique livre, à la fois album et collection de textes d'auteurs, avec des planches magnifiques sous forme de montage photographique, de superposition d'images, de calligraphie et de formes colorées.

A l'heure où le Maghreb se soulève, où l'Algérie revient sur le devant de la scène, c'est une occasion de regarder ces images du passé, de lire ou relire ces textes d'écrivains voyageurs qui ont aimé ce pays. On y croise Théophile Gauthier, Guy de Maupassant, Alfred Baraudon, Eugène Daumas, Georges Robert, Eugène Fromentin, Paul Bourde, Alexandre Ratheau, Arthur-Alexandre Behagel.

 

 

L'ensemble des textes sont issus d'ouvrages écrits entre 1853 et 1896. Les photographies qui les illustrent ont été réalisées par Jean Geiser, un voyageur de la fin du XIXème et du début du XXème siècle.

 

 

Extraits

 

Page 5

"Féerie inespérée et qui ravit l'esprit ! Alger a passé mes attentes. Qu'elle st jolie, la ville de neige spus l'ébloissante lumière ! Une immense terrasse longe le port , soutenue pa des arcades élégantes..."

Guy de Maupassant

 

Page 9

"Le bruit qui surnage sur cette fouleest tou aussi varié : c'est une confusion d'idiomes à dérouter le plus habile polyglotte ; on se croirait au pied de la Tour de Babel le jour de la dispersion des travailleurs."

Théophile Gautier

 

Page 24

"Personne n'ignore que les femmes arabes ont l'habitude de se teindre les bord des paupières. Les hommes et même les jeunes négressessuivent leur exemple ; la matière qu'on emploie, et qui produit une couleur d'un noir bleuâtre, se nomme Koheul"

Eugène Daumas

 

Page 52 (à propos des chevaux arabes)

"Leurs robes sont onctueuses et luisantes, d'un moelleux qui est une caresse pour l'oeil. Au repos, ces chevaux ont un air de douceur résignée. Mais, sitôt qu'ils sont montés, ils dressent la tête avec une sorte d'arrogante fierté ; ils tiennent droites leurs oreilles ; leurs naseaux se dilatent ; ils se cabrent ; leurs jambes maigres, leur longue crinière, leur queue qui ruisselle jusqu'au sabot, ont une élégance inexprimable."

Paul Bourde

 

 

 

 

Photos aériennes de la ville d'Alger avant 1962

 

 

Lien vers l'article :

Livre / "L'Algérie en couleurs" de Tramor Quemeneur et Slimane Zeghidour

 



30/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres