THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Touareg le souffle Bleu / Etienne Van Den Driessche

 

"Touareg le souffle bleu"
de Etienne Van Den Driessche
Photos de Michel Dortes
Editions Larivière
Collection Palette Safari
213 pages
 
Ce très beau livre  fait partie d'une collection consacrée aux peuples du monde que l'on peut découvrir par la photo et le texte, aussi par les croquis.



L'auteur, un carnet de croquis à la main transcrit par le dessin et les couleurs les émotions que lui procurent  les images d'un peuple et de son pays (au sens large du terme quand il s'agit de nomades pour lesquels la notion de pays ne s'arrête pas aux frontières).
Il n'y a plus de barrière de la langue. En plus du récit écrit de voyage, par l'image et le dessin, le langage devient universel et l'échange unique.
Dans ce livre sur le peuple Touareg, nous faisons un voyage de 1000 km entre Agadez, capitale historique du peuple Touareg, jusqu'à Niamey, au coeur du Niger. Nous rencontrons les touaregs sédentarisés et urbains, ceux des villages et bien entendu ceux qui sont restés nomades. Magnifique voyage  que cet ouvrage nous propose, en 4X4, en dromadaire, en car de la Société Nationale du Transport Nigérien.
Nous faisons des allers-retours permanents entre le passé et le présent, entre la pierre le sable et les oasis, entre les villes les villages et le désert, entre la vie d'aujourd'hui et les vestiges  d'autrefois, entre le texte la photo et le croquis.
L'oeil de l'artiste devient tour à tour ethhnologue, anthropologue et voyageur, touriste et, par phénomène d'identification , oeil de touareg, tant la richesse du propos nous propulse dans la réalité de cette vie dont nous avons beaucoup à apprendre.
Un livre à découvrir comme un monde complexe et étonnant que nous ne connaissons souvent que comme une série d'images d'Epinal sur les nomades et le désert.
 
 
 

 
Extraits du livre
 
(Page 7) Pour les Touaregs, "Ténéré" signifie "Désert"...
 
(Page 9) Il y a une phrase qui, pour moi résume cette façon de voir les choses. Elle m'a été dite par un homme bleu, après qu'il ait illustré un de mes carnets : "J'imagine ce qui existe"
 
(Page 13) Une chose est sûre, ce sont des berbères. Ils en seraient les seigneurs. Les Touaregs ont leur langue propre, le Tamachek. De là provient leur autre nom, les Kel Tamachek. Les grandes tribus ont leur propre dialecte tamachek.
 
(Page 29) Située à environ 900 km de Niamey et dressée au centre du Niger à mi-chemin du Maghreb et de l'Afrique Noire, la ville d'Agadez a toujours été, depuis sa fondation au XIVème siècle, un carrefour d'échange important.
 
(Page 37) A peine avons-nous quitté Agadez, cette ville qui devint, en 1780, la capitale des Touaregs, que nous sommes déjà hors du temps...
 
(Page 41) Mais non, ce n'est pas un mirage. Au puits des jardins du korry de Téloua, une petite halte s'impose. Au milieu des palmiers doum et des dattiers, Moussa remplit d'une eau bien fraîche nos outres en peau de chèvre.
 
(Page 49) L'axe Nord/Sud est consacré essentiellement à des échanges alimentaires, tels que les dattes, les oignons, les tomates séchées, les piments  et bien sûr le sel, contre le mil sans oublier les produits manufacturés et des victuailles inexistantes dans le massif, comme le riz et le thé vert. L'axe Est/Ouest concerne le sel que l'on ramène contre les fruits et les légumes de l'Aïr.
 
Mélange d'impressions de voyage, d'informations sur le quotidien de la vie des Touaregs, sur leur histoire, d'émotions et de rencontres, ce livre est une mine à lire et relire, à dévorer des yeux (et même redévorer car cette façon de déguster les images n'en enlève pas la substance, délicieuse pour l'esprit et les voyages intérieurs)
 

 
 
 
 
 
 
 
 

Découvrez Touareg De Fewet!


09/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres