THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Une furieuse envie de rando - 5 juillet 2013

   

L'Eolienne de Brochon sous deux angles

 Photo de Laurent Femenias

 

Un des membres des 4 Pièces du Puzzle et deux de leurs supporters lors du Trailwalker d'Oxfam ont décidé d'aller marcher dans la nuit pour fêter les vacances le vendredi soir 5 juillet 2013. ..

Ils ont des choses à vous dire :

"D'accord, on était fatigués de cette journée de rangement de classes et d'école pour passer le flambeau au centre de loisirs.

D'accord, on est sorti assez tard de l'école (vers 19 heures).

D'accord, il aurait été plus raisonnable de rentrer chez soi et se coucher tôt.

N'empêche, on avait une furieuse envie d'aller gambader dans la nuit pour fêter les vacances. Et c'est ce qu'on a fait !

 

 

 

On se retrouve d'abord vers 21h30 à l'éolienne de Brochon. Nous allons ensuite donner le bonjour à Priscille et Xavier dans la petite maison juste un peu plus bas. C'est l'occasion de prendre le café et de rigoler un peu avant de monter sur le plateau en direction de Chamboeuf.

C'est une randonnée qui ressemble étrangement à une autre, celle, nocturne aussi, de préparation à la mi-mai (15 jours avant le trailwalker d'Oxfam). A la différence, nous partons plus tôt (22 heures au lieu de 23 heures). Nous n'allons pas au col du Leuzeu. Et puis, quand nous arrivons sur le plateau de Chamboeuf, nous délaissons la départementale pour nous engouffrer dans un chemin boisé dit des sangliers tout proche de la Ferme de la Reppe, pour descendre vers Clémencey. Un petit chemin étroit d'abord, tout en virages, repérable par sa signalisation bleue. Petit chemin au milieu des arbres qui termine par une belle descente goudronnée débouchant directement sur le sentier de la rente de Chamerey.

 

 Photo Emmanuelle Deloge

 

Nous le remontons tranquillement sans nous soucier des chiens qui aboient dans un enclos sur notre gauche. Nous profitons de cette belle nuit étoilée pour admirer la grande Ourse et la voie lactée.

 

 

Magnifique spectacle dans le calme de la nuit. Nous faisons une halte aux abords d'un pré où un cheval blanc vient nous donner le bonjour. C'est une belle nuit pour marcher et chasser la fatigue du travail.

 

 

 

Arrivés à la rente de Chamerey vers une heure du matin, nous constatons qu'elle est silencieuse mais surtout occupée par des touristes d'un week-end... en train de dormir. Pas de possibilité donc d'aller s'installer à la table sous le hangar pour y faire notre pause. Aussi, nous optons pour trois grosses pierres proches du panneau d'information pour nous installer et discuter le bout de gras, en grignotant des gâteaux et en buvant de l'eau. Chouette moment paisible d'une petite demi-heure avant redémarrer vers Fixin. Nous rejoignons les vignes du village vers trois heures du matin. L'église de Fixey est illuminée sur notre gauche. Tout est silencieux. Nous traversons le centre de la petite commune, passons devant l'édifice religieux situé au milieu de jolies maisons en pierre calcaire avec beaucoup de végétation grimpante et des jardins arborés derrière les murs. C'est un superbe décor pour les randonneurs. Nous remontons ensuite sur notre droite pour rejoindre le chemin des vignes qui nous mènera à l'éolienne de Brochon à moins d'un kilomètre. Très vite, nous l'apercevons à flanc de côte. C'est une mire qui nous sert à repérer le chemin le plus court pour l'atteindre. C'est comme un jeu nocturne dans un labyrinthe de ceps au feuillage garni. Pas de difficulté, nous accédons à une ruelle étroite qui coupe la rue montant à l'éolienne. Nous nous retrouvons en bordure de square à côté de nos véhicules garés le long d'un mur. Nous discutons encore un bon quart d'heure avant de repartir vers nos domiciles, après avoir constaté qu'il est trois heures et demi du matin.

Mais, ce n'est pas un problème. Au contraire, c'était un vrai bonheur de poser nos pas dans la nuit des Hautes-Côtes comme une fête stellaire pour nos vacances annoncées. On peut maintenant aller dormir tranquillement. L'école encore si proche s'est un peu éloignée. Et malgré quelques rangements encore à venir en début de semaine prochaine, on sait que deux mois nous attendent sans avoir à penser à des préparations, des corrections, des "Prenez votre stylo vert ! ", "On tire les traits à la règle ! je répète : à la règle !!!"... bref, le repos de l'esprit et de la psyché..."

 

  L'Eolienne de Brochon de nuit. 



08/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres