THEATRE DU PUZZLE

THEATRE DU PUZZLE

Louis Pasteur l'artiste

 

De Louis Pasteur, on connaît le chimiste, le chercheur sur les maladies des vins, sur les maladies des vers à soie, ses travaux sur la bière, ses études sur les maladies virulentes, la septicémie et le charbon des moutons, ses recherches sur la fermentation dans l'alimentation, et surtout en 1895 son vaccin contre la rage.

Louis Pasteur un artiste ? Oui.

 

Dés ses études au collège d'Arbois en Franche-Comté, il s'adonne au dessin au fusain  et à la peinture sous l'influence de son professeur M. Pointurier.

A 13 ans, il aborde l'art du pastel et se sert des memebres de sa famille comme modèles. Son premier portrait sera celui de sa mère. Il dessinra aussi ses voisins, ses camarades de collège, Lydie Roch, la jolie fille du quincailler, Maître Benoist, le notaire. Il a beaucoup de talent.  En 1836, à l'âge de 14 ans, il réalisera "Les Funérailles d'Atala" d'après les personnages du roman de Châteaubriant et une oeuvre picturale de Girodet.

 

 

Les funérailles d'Atala par Louis Pasteur

 

En 1843, à l'âge de 21 ans, il dessine une étude de buste de jeune fille toujours au fusain.

 

 

Il aurait peut-être pu envisager une carrière dans le dessin et la peinture. Mais, à la même époque, il prépare le concours de l'Ecole Normale Supérieure et celui de l'Ecole Polytechnique. Cela l'amènera à se consacrer complètement à la science.

 

Mais, avant de renoncer une bonne fois pour toutes aux pastels et aux fusains, il réalisera un dernier portrait : celui de son père.

 

 

 

Sa vie de 1822 à 1895 baigne dans un contexte de grande création artistique et littéraire, de découvertes calligraphiques et scientifiques. En effet, c'est en 1822, son année de naissance que Champollion déchiffre les hiéroglyphes.

 

En 1831, Victor Hugo publie "Notre-Dame de Paris". cette année-là, Louis Pasteur est élève au collège d'Arbois.

 

n 1844, Alexandre Dumas publie "Les Trois Mousquetaires". Cette année-là, Louis Pasteur entre à l'Ecole Normale Supérieure.

 

En 1856, Gustave Flaubert publie "Madame Bovary". Cette année-là, Pasteur débute ses études  sur la fermentation.

 

En 1857, Baudelaire publie "Les Fleurs du Mal". Cette année-là, Pasteur est nommé directeur des études cientifiques à l'Ecole Normale Supérieure

 

En 1862-1863, Victor Hugo publie "Les Misérables", Edouard Manet peint "Le Déjeuner sur l'herbe". C'est à cette période que Pasteur  met au point le procédé industriel de fabrication du vinaigre et qu'il est élu à l'Académie des Sciences.

 

En 1866, Offenbach présente "La vie parisienne". Pasteur publie ses études sur le vin et ses travaux sur les vers à soie.

 

En 1874, Claude Monet peint "Impression Soleil levant". Pasteur reçoit sa première récompense nationale.

 

En 1880, Rodin vient de finir sa célèbre sculpture "Le Penseur".  Pasteur découvre cette année-là le principe du virus-vaccin (en février) et la vaccination contre le choléra des poules. Il débute ses recherches sur la rage en décembre.

 

En 1885, Emile Zola publie "Germinal". Cette année-là, Louis Pasteur effectue les premières vaccinations de l'homme contre la rage : Joseph Meister en juillet et Jean-Baptiste Jupille en octobre.

 

En 1888, Erik Satie joue ses Gymnopédies. Cette année-là, est inauguré l'Institut Pasteur (en novembre).

 

Louis Pasteur n'a pas poursuivi sa carrière d'artiste. Il a mis son talent de scientifique au service de la santé publique. Il a laissé à d'autres le soin de créer des oeuvres d'art durant un siècle marqué par des chefs d'oeuvre de la peinture, de la sculpture, de la musique et de la littérature.

 

Mais faire de la recherche en santé publique le centre de la vie n'était-il pas aussi un art ?

 

 


Découvrez Erik Satie!


06/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres